Histoire de Mythos

Histoire de Mythos

Jetez un coup d'oeil sur la photographie. Ne pensez pas que je l'ai imprimée pour vous montrez comment j'étais il y a vingt-quatre ans. Pas du tout. Cette photographie m'a servi d'inspiration pour la réalisation du menu de "Mythos". C'est notre petite maison en pierre, dans les années cinquante, à Nea Epidavros, entourée d'oliviers. Elle est couverte de huit morceaux de zinc pour nous protéger de la pluie durant la saison hivernale. Je me rappelle comme si c'était hier, ma mère courbée, chauffant le four à bois en brûlant des branches sèches d'oliviers, pour préparer nos repas, tantôt dans la poêle, tantôt dans un pot en terre cuite, pour cuire des galettes, du pain pita, de petits pain ronds, de l'agneau et combien d'autres mets inoubliables.

Tous ces souvenirs se bousculant dans ma mémoire l'eau me vient à la bouche. Vraiment quelles saveurs délicieuses: Etait-ce à cause de l'eau, de l'air frais, de l'huile d'olive, des ingrédients naturels ou notre faim, réellement, je ne sais pas, mais dans mon for intérieur quelque chose me poussait à réaliser les recettes de ma mère pour Mythos, en les accompagnant d'autres bon plats typiquement grecs. Malgré toutes les opinions contraires, j'ai insisté et j'ai persisté, et j'ai le plaisir de vous recevoir chez Mythos aujourd'hui. Sans hésitation, je peux vous garantir de la qualité de notre cuisine, associée avec les manières traditionnelles de cuisson, comme à cette époque dans la petite cabane.

Nous servons seulement la meilleure viande pure et fraîche d'agneau et de chevreau provenant de Québec. Nous la cuisons dans le four à bois. Essayez-la. Je vous invite à visiter notre cuisine pour constater que nous cuisons nos viandes, nos poulets et nos poissons avec du vrai charbon de bois. Au lieu du beurre, nous servons de l'huile extra vierge, qui est sans cholestérol, et qui est excellente pour votre santé.

Un dernier conseil: J'ai remarqué que beaucoup de personnes utilisent le couteau et la fourchette pour manger les côtelettes d'agneau. C'est une grande perte. Je vous en prie, laissez de côté le couteau et la fourchette, utilisez vos mains, et dégustez-les jusqu'aux os. C'est une expérience inoubliable.